Si seule dans ce trou noir

Pénombre remplie d'ombres

Aspirée par la noirceur

De l'âme de ... Elle, Elle...

 

Elle a tant de pouvoir, par son exclusivité,

Les autres fuient, sauf si Elle sourit

Elle les méprise puis ne comprend pas

Pourquoi...ils ne lui parlent pas.

Son ombre, ce petit "elle" la suit

Partout, car elle ne peut pas vivre

Sans Elle; elle s'est laissée envelopper

Par sa puissante essence

Oublié le reste des vivants, des âmes, pour Elle

Qui ne les supporte pas, même si elles lui manquent

Petite elle s'endort et se noie dans les ombres

Lassée par tant... d'incertitudes,

D'incompréhension, de soumission,

elle se laisse tomber dans le gouffre profond

Celui où on se sent vide d'émotions

Où la vie passe, sans qu'on s'en rende compte

Car on ne la suit pas, on est arrêté

Dans notre bulle vide, sans aucune matière

Sur laquelle rebondir, ou pour s'accrocher,

Le gouffre n'a pas de murs,

Ne cherche pas à l'ESCALADER!!!!!