RER séparateur d'àmes, frontière des villes, barrière des coeurs,
Banlieusards et parisiens n'ont rien à voir en commun, la verdure, les bâtiments,
Quand est-ce que tu me donnes ton sang,
Je t'attends, je t'attends,
Dépêche toi de finir,

Viens me rejoindre
Au fin fonds de mes délires
Mes désirs s'octroient tes émois
Je ne sais plus quoi te dire
Je suis là, toi ici
On ne saura pas choisir,
Rejoins moi, rejoins moi,
Laisse les eux ils savent rire
Viens danser sur mon corps
Ils sont dans leur torpeur
Frottons nous, en sueur,
La musique c'est nos cris,
Gémissements, rapidement,
Vas-y,fais moi jouir,
Oxygène, odeur de sperme,
Les joues rouges de plaisir,
Fais moi jouir, fais moi jouir,
T'es mon best ecstasy,
Pas un rêve, pas une trève,
Juste une belle symphonie,
De nos coeurs, de nos cris,
Laisse moi juste ton avenir
Courir de joie,
Au milieu des rues vides
De cette capitale nue,
Dépravée, dévergondé,
Cours chercher ton plaisir,
Dans les rues 
Evadée de tes interdits